Les métiers d’art

Les Métiers d’Art et de Traditions font partie intégrante du patrimoine ariègeois et participent activement à l’animation économique, sociale et culturelle de nos vallées et de nos villages. Leur grande diversité constitue un facteur de richesses, de créativité, de souplesse d’adaptation mais aussi, il faut bien le reconnaître, de méconnaissance et d’incompréhension. Ces professions font pourtant l’objet de nomenclatures officielles et de statuts sociaux et juridiques précis ; nous préférons vous les présenter en trois grandes catégories très parlantes : les métiers de tradition, les métiers de restauration et les métiers de création.

Création

Les créateurs représentent une mosaïque d’activités diverses : souffleurs de verre, céramistes, créateurs de mobilier, fabricants de jouets, tourneurs sur bois, bijoutiers-créateurs, etc… Ils façonnent notre environnement esthétique en créant les éléments de mode ou de décoration. Plus de cent en Ariège, ils animent les marchés artisanaux, accueillent les touristes dans leurs ateliers, fréquentent les salons internationaux. Ils sont les exportateurs les plus importants du secteur des métiers.

Restauration

Les professionnels de la restauration consacrent tout ou partie de leur activité à la conservation du patrimoine mobilier ou immobilier à caractère historique ou artistique. On en compte 25 en Ariège, beaucoup sont restaurateurs de meuble et travaillent pour des particuliers ou des antiquaires, mais on ne peut être restaurateur dans bien des domaines : faïence ancienne, dorure, vitrail, horlogerie… toutes ces spécialités se trouvent dans notre département.

Tradition

Sont considérés comme appartenant au secteur des métiers de tradition des professionnels qui se consacrent à la réalisation d’objets traditionnels de qualité selon le respect des matériaux et des techniques traditionnelles. La fabrication du sabot de Bethmale, le travail de la corne, la vannerie, la coutellerie, la taxidermie sont autant d’exemples typiques qui ne doivent pas faire oublier que ces métiers peuvent aussi faire preuve d’innovation par leur façon d’aborder le marché. Ils représentent une richesse de notre patrimoine capable de motiver une politique de développement touristique basée sur la diversité et l’authenticité.

Charte métiers d’art